Map of Senegal

Agriculture and Food Security

Language: English | French
La maraîchère Binta, du village de Dogui Dombe dans le nord du Sénégal, dans son jardin de patate douce
La maraîchère Binta, du village de Dogui Dombe dans le nord du Sénégal, dans son jardin de patate douce
Erin Aquino/ Peace Corps

L'investissement croissant du gouvernement du Sénégal dans l'agriculture (plus de 10 pour cent du PIB par an) a ouvert la voie à une sécurité alimentaire améliorée et résiliente. En 2009, le Sénégal avait finalisé son plan d'investissement du Programme détaillé de développement de l'agriculture africaine (PDDAA), définissant une vision à long terme pour le développement agricole comme principal moteur de sa croissance économique. Le Bureau du Premier ministre coordonne le plan d'investissement, ce qui démontre l'engagement clair du Sénégal à renforcer le rôle de l'agriculture dans l'avenir du pays.

La sous-alimentation chronique, persistante modérée, l'anémie, la « faim invisible », les carences en protéines et en micronutriments figurent en bonne place parmi les problèmes que rencontre la population sénégalaise. Bien que le Sénégal connaisse l'un des taux de sous-alimentation les plus faibles en Afrique de l'Ouest, la sous-alimentation reste encore un facteur sous-jacent des taux de mortalité infantile et maternelle.

A travers Feed the Future, l'USAID travaille avec le gouvernement du Sénégal pour réduire la pauvreté et la dénutrition par la promotion de l'agriculture en tant que moteur de croissance économique. Nous travaillons en priorité à l'amélioration des chaînes de valeur pour les quatre principaux produits agricoles du pays: riz, maïs, mil et poisson.

  • Nos programmes visent à améliorer la productivité, la récolte, la collecte, le traitement et la livraison de bons produits de qualité et en quantité suffisante selon les besoins du marché
  • L’USAID répond à la demande en produits alimentaires en encourageant des régimes diversifiés et d'autres choix sains
  • Nous renforçons les institutions de recherche et de formation agricoles et encourageons également la mise en œuvre de politiques permettant des investissements du secteur privé en tenant compte des besoins à long terme du Sénégal dans le secteur agricole.

En reliant les producteurs, les transformateurs et les distributeurs, nous encourageons la production et la fabrication de produits locaux, plutôt que de compter sur les importations. L'investissement dans l'agriculture améliore également les revenus et contribue à réduire les taux de chômage élevés. Ainsi le pays est en mesure de mieux répondre à ses besoins alimentaires face aux pénuries chroniques et d’améliorer la nutrition, en particulier chez les femmes et les enfants. 

Last updated: April 13, 2018

Share This Page