Nos articles

Last updated: April 03, 2020

avril 5, 2020

Philomène vit à Ambohimanarivo, un village d'environ 548 ménages dans l'est de Madagascar. Mère de quatre enfants, elle est agent communautaire (AC) depuis plus de dix ans. En tant qu’AC, Philomène sensibilise les villageois et les mobilise pour prendre part à toutes les initiatives liées à la santé et fournit des soins de santé de base à ceux qui habitent loin des formations sanitaires.

mars 21, 2020

Dans l'ouest de Madagascar, la culture du maïs et de l'arachide est en plein essor. Les deux cultures sont des moteurs économiques clés dans la région du Menabe et la demande augmente au niveau national et international. En raison de ces demandes, la zone protégée de Menabe Antimena subit une pression croissante à cause de la conversion des terres pour servir à l'agriculture. Les pratiques agricoles non durables et les incendies entraînent la destruction du paysage unique de Menabe Antimena, qui abrite certaines des dernières forêts sèches de Madagascar, et menacent directement la biodiversité de la région.

février 6, 2020

 

La production animale (viande bovine, porcine, caprine, ovine) fait l'objet d'un examen minutieux car elle a des impacts importants sur l’environnement, notamment comme étant un des principaux facteurs à l'origine du changement climatique.

C'est pourquoi un groupe de chercheurs a décidé de créer une nouvelle protéine de viande durable et respectueuse de l'environnement pour le marché à Madagascar, à base de grillons.

Novembre 18, 2019

Le projet IMPACT, financé par l'USAID et mis en œuvre par PSI Madagascar, a organisé une formation en renforcement des activités financières pour les dépôts de médicaments les 21 et 22 mai à Fénerive Est, dans l'est de Madagascar. Cette formation était la première du genre pour les acteurs privés opérant dans la fourniture de produits de santé à Madagascar.

Octobre 13, 2019

Les cactus poussent à l'état sauvage dans la majeure partie du sud de Madagascar, recouvrant les plaines comme de mauvaises herbes géantes, leurs tiges épineuses faisant saillie de manière menaçante. Dans le village de Belamboa Bas, cependant, les cactus ne sont pas une menace, mais une bouée de sauvetage. Les variétés comestibles plantées à la main en rangs bien ordonnés juste en-dehors de la ville sont la réponse à un problème qui accable la communauté depuis des décennies.

Pages