Le gouvernement américain à travers l’USAID finance un partenariat ‘Global Development Alliance’ dans le secteur de la vanille

Le partenariat SVPN augmentera la production de vanille de haute qualité produite de manière durable.
Le partenariat SVPN augmentera la production de vanille de haute qualité produite de manière durable.
Photo: USAID/Madagascar

Le projet vise à améliorer les moyens de subsistance de 3.000 agriculteurs et à préserver la biodiversité unique de Madagascar

Pour diffusion immédiate

Mercredi, 29 avril, 2020

ANTANANARIVO -

McCormick & Company Incorporated, un leader mondial en matière d’arômes, et la National Cooperative Business Association CLUSA International (NCBA CLUSA) sont heureux de poursuivre leur collaboration pour le renforcement des coopératives de vanille à Madagascar, par le biais d'un nouveau partenariat ‘Global Development Alliance’ (GDA) financé par l'USAID, qui vise l’amélioration des moyens de subsistance de 3.000 agriculteurs et la préservation de la biodiversité unique de Madagascar.

Sustainable Vanilla for People and Nature (SVPN), une activité d’une valeur de 3 millions de dollars et d’une durée de trois ans, cofinancée par l’USAID et McCormick, s’inscrit dans le cadre du Projet Conservation et Communautés (CCP) de l’USAID. L’activité SVPN se propose de conserver la biodiversité, d’empêcher la déforestation et d’améliorer les moyens de subsistance des agriculteurs grâce à une production durable de la vanille dans les régions Sava et Analanjirofo de Madagascar. A travers ses initiatives tournées vers l’atteinte d’un objectif, McCormick s’engage à choisir des sources durables pour ses fines herbes et ses épices, en commençant avec la totalité de ses ingrédients emblématiques, dont la vanille, et à renforcer la résilience de 90% des agriculteurs qui produisent leurs matières premières d’ici 2025.

Madagascar abrite de nombreuses espèces endémiques qui sont de plus en plus vulnérables aux changements climatiques et aux événements naturels extrêmes tels que les cyclones qui frappent régulièrement le pays. Etant donné que 85% de la population de Madagascar tire ses moyens de subsistance d'une agriculture sensible au climat, la plupart de la population est exposée à des risques associés aux températures élevées et à la variabilité des précipitations ainsi qu'à des inondations, des cyclones et des sécheresses déstabilisants. Compte tenu du niveau élevé de biodiversité du pays (80% de la flore et de la faune naturelles sont uniques à Madagascar), la perte d'un hectare de forêt à Madagascar a un impact négatif plus important sur la biodiversité mondiale qu’un hectare perdu ailleurs. De plus, la déforestation résultant de l'exploitation forestière et des mauvaises pratiques agricoles exerce une pression énorme sur les paysages, avec plus de 3,63 millions d'hectares de couverture forestière perdus entre 2001 et 2018. Cette perte diminue la capacité de Madagascar à séquestrer le carbone, affaiblissant sa contribution à la lutte contre le changement climatique.

Cependant, grâce à un partenariat public-privé comme celui noué entre l’USAID et McCormick, cette tendance destructrice peut être inversée. Le partenariat Sustainable Vanilla for People and Nature augmentera la production de vanille de haute qualité produite de manière durable, qui améliore la résilience des agriculteurs et de leurs familles au changement climatique ainsi qu’aux autres chocs comme le COVID-19 à travers un système d’assurance maladie et un meilleur accès à l’épargne et au crédit ; et renforcera les coopératives à augmenter les revenus des agriculteurs et à créer des opportunités économiques. Ces efforts permettront de réduire les menaces à la biodiversité, de lutter contre la déforestation, d'améliorer la gestion des ressources naturelles, de réduire les émissions mondiales de gaz à effet de serre et d'améliorer le bien-être des agriculteurs et de leurs familles.

Last updated: October 13, 2020

Share This Page