Le gouvernement américain fournit 4.000 cache-bouches pour le personnel de la santé qui lutte contre le coronavirus

L’équipement de protection est très utile et d'une grande importance. Il nous protège, mais aussi nos familles et nos collègues.
« L’équipement de protection est très utile et d'une grande importance. Il nous protège, mais aussi nos familles et nos collègues. »
Photo: USAID / RANO WASH

Pour diffusion immédiate

Jeudi, 9 juillet, 2020

ANTANANARIVO : Le personnel de la santé qui lutte en première ligne à Toliara et Moramanga a reçu 4.000 cache-bouches supplémentaires pour les protéger du COVID-19.

Ce don est le fruit d’une collaboration entre United States Africa Command qui a financé l’achat des cache-bouches de fabrication locale, le Ministère de la Santé Publique de Madagascar qui a identifié les zones bénéficiaires, et l'USAID Madagascar dont le projet de santé IMPACT mis en œuvre par PSI Madagascar a organisé l’acheminement des équipements de protection, via les Directions Régionales de la Santé, aux intervenants de première ligne. Le personnel du projet USAID RANO WASH a aussi appuyé le don à Moramanga.

Le Dr Fanjambololoniaina Rasamoelina, Directeur Régional de la Santé Publique pour la région Atsimo Andrefana, a fait savoir que les cache-bouches seront utilisés à bon escient. « Face à une maladie aussi contagieuse, nos agents de santé sont toujours exposés à un risque élevé d’infection », a-t-elle dit.

« Nous remettrons ces cache-bouches à nos professionnels de la santé dans les hôpitaux, aux agents des postes de contrôle médical, aux équipes chargées de la surveillance et de l’élaboration des rapports, aux équipes de désinfection et au personnel qui effectue des enquêtes de santé. »

Moramanga a déjà un certain nombre de cas confirmés de COVID-19. L'infirmière urgentiste Zakanirisoa Sitraka Rasolofomanana s'occupe directement des patients. Elle explique que l'équipement de protection individuelle, comme les cache-bouches, est essentiel pour assurer la sécurité du personnel de la santé et empêcher la propagation du COVID-19 au sein de la communauté. « Je suis en contact direct avec les malades », explique-t-elle. « L’équipement de protection est très utile et d'une grande importance. Il nous protège, mais aussi nos familles et nos collègues. »

Ce don vient s'ajouter au financement d'urgence de 2,5 millions de dollars déjà fourni par les États-Unis pour soutenir la riposte du gouvernement malagasy à la menace du COVID-19 et à la réaffectation de 2,2 millions de dollars prévus dans le cadre d’autres activités de santé de l'USAID pour répondre à la pandémie de Coronavirus.

Ces financements et activités visent à contenir la propagation du virus et identifier, diagnostiquer et traiter les patients atteints de COVID-19. I s’agit de renforcer les capacités de surveillance et de dépistage des maladies infectieuses à Madagascar, de sensibiliser le public au coronavirus et aux moyens de se protéger, de former et de protéger les agents de santé et d’améliorer le dépistage et la riposte rapide aux nouveaux cas de COVID-19.

Le personnel de la santé qui lutte en première ligne à Toliara et Moramanga a reçu 4.000 cache-bouches supplémentaires pour les protéger du COVID-19.
Les agents de santé qui luttent en première ligne à Toliara et Moramanga ont reçu 4.000 cache-bouches supplémentaires pour les protéger du COVID-19.
Photo: USAID / RANO WASH

 

Last updated: August 19, 2020

Share This Page