Le gouvernement américain offre 100 millions de dollars pour améliorer la sécurité alimentaire dans le sud et le sud-est de Madagascar

Press Release Shim

Speeches Shim

L’Ambassadeur des Etats-Unis inspecte une activité de distribution de vivres de l’USAID dans le sud de Madagascar, victime de la sécheresse. L’USAID a annoncé trois nouveaux programmes pour combattre l’insécurité alimentaire dans le sud et le sud-est.
L’Ambassadeur des Etats-Unis inspecte une activité de distribution de vivres de l’USAID dans le sud de Madagascar, victime de la sécheresse. L’USAID a annoncé trois nouveaux programmes pour combattre l’insécurité alimentaire dans le sud et le sud-est.
Photo: USAID/Madagascar

Trois nouveaux projets de l’USAID apporteront une aide alimentaire immédiate et des solutions à long terme

Pour diffusion immédiate

Lundi, 14 Décembre, 2020

ANTANANARIVO : Aux côtés du Président Andry Rajoelina, l'Ambassadeur des Etats-Unis Michael P. Pelletier a eu le plaisir d’annoncer trois nouveaux projets financés par l'Agence des États-Unis pour le développement international (USAID), apportant un engagement supplémentaire de 100 millions de dollars de la part des Etats-Unis pour lutter contre l'insécurité alimentaire à Madagascar. A travers ces projets, le gouvernement des États-Unis, qui travaille en collaboration avec l’Etat malagasy, répondra aux besoins urgents des familles qui souffrent de la faim et fournira des solutions à long terme à l'insécurité alimentaire dans le sud et le sud-est de Madagascar.

L’Ambassadeur Pelletier qui revient juste d’un voyage dans les régions affectées du sud, a fait part de ses impressions sur les défis qu’on y rencontre ainsi que de l’efficacité de l’aide continue des Etats-Unis, en coordination avec le gouvernement et plusieurs partenaires. Citant un proverbe malagasy bien connu, il a souligné : « Nous sommes des frères qui cheminent à travers bois ... Vous pouvez toujours compter sur les États-Unis d'Amérique, comme nous savons que nous pouvons compter sur Madagascar. »

Au cours des dix dernières années, les États-Unis a aidé l’Etat et le peuple malagasy à surmonter les cyclones, la peste, la rougeole et la COVID-19. Depuis 2015, le gouvernement américain est le principal fournisseur d'aide alimentaire et d’intrants agricoles dans le sud de Madagascar, apportant une aide d’urgence d’une valeur de plus de 100 millions de dollars.

Conformément à la stratégie de lutte du gouvernement malagasy contre l’insécurité alimentaire dans le sud, ces trois nouveaux projets de l’USAID fourniront non seulement une aide alimentaire d’urgence, mais développeront aussi des solutions à long terme à l’insécurité alimentaire.

Le projet Firangà de l’USAID apportera une aide alimentaire d’urgence de 10 millions de dollars à plus de 167.000 personnes dans les régions durement touchées d’Atsimo Andrefana et d’Androy. Le projet traitera également la malnutrition chez les enfants de moins de cinq ans. Firangà sera mis en œuvre par Catholic Relief Services.

Le projet de développement de l’USAID, Maharo, d’une durée de cinq ans et d’une valeur de 45 millions de dollars, répondra aux besoins nutritionnels à long terme de plus de 279.000 personnes vulnérables dans l’Atsimo Andrefana et l’Androy, les aidant à améliorer leur santé, à devenir plus résilientes et plus prospères. À court terme, Maharo fournira également une aide alimentaire immédiate aux familles vulnérables. Maharo sera mis en œuvre par Catholic Relief Services.

Le troisième projet de l'USAID est le projet Fiovana, d’une valeur de 45 millions de dollars sur cinq ans, qui réduira l'insécurité alimentaire chez plus de 428.000 personnes dans les régions du sud-est Vatovavy-Fitovinany et Atsimo Atsinanana. Fiovana sera exécuté par l’Adventist Development and Relief Agency.

Ces projets travailleront en étroite collaboration avec le programme d’action contre la sécheresse et les efforts de développement à long terme du gouvernement malagasy. Ils s’alignent également sur les activités d’urgence financées par le gouvernement américain à hauteur de 10,5 millions de dollars que le Programme alimentaire mondial et l'UNICEF exécutent déjà, notamment 8.330 tonnes d'aide alimentaire d'urgence et 2,5 millions de dollars pour le traitement de la malnutrition chez les jeunes enfants.

Le gouvernement américain, à travers l'USAID, collabore avec l’Etat malagasy et les partenaires locaux depuis 36 ans pour promouvoir la santé et la prospérité du peuple malagasy. L'année écoulée, le total des aides de l'USAID s’élevait à 114 millions de dollars, dont 62 millions dans des activités du secteur santé où les États-Unis sont le plus grand pays donateur. Les 52 millions de dollars restants ont financé un éventail de programmes qui visent la promotion de la croissance économique et les opportunités d'emploi, la protection et le développement des ressources naturelles et humaines, des ressources marines et forestières et la promotion d’une agriculture durable et de la sécurité alimentaire.

Last updated: November 30, 2021

Share This Page