Le gouvernement américain fait don de 3,6 millions de moustiquaires pour protéger 6 millions de personnes du paludisme

Press Release Shim

Speeches Shim

"Les moustiquaires sont un moyen très simple et efficace de prévenir le paludisme" -- Ambassadeur Michael Pelletier
Les Etats-Unis est le plus grand pays donateur du secteur santé à Madagascar
Photo: USAID/Madagascar

Ce don de moustiquaires est la suite de l’engagement du gouvernement américain à protéger la population malagasy du paludisme

Pour diffusion immédiate

Dimanche, 25 avril, 2021

ANTANANARIVO : Le paludisme demeure un des problèmes majeurs de santé publique à Madagascar. Il est, en effet, la quatrième cause principale de maladie et l'un des principaux objets de consultation dans les centres de santé. En 2020, près de deux millions de cas de paludisme ont été signalés dans le pays, soit près du double du nombre de cas rapportés en 2019.

Pour aider le pays à relever ce défi, le gouvernement américain, à travers l'Agence des États-Unis pour le Développement International (USAID) et l’Initiative Présidentielle contre le Paludisme (PMI), a fait don de 3.677.000 moustiquaires à imprégnation durable (MID) au Programme National de Lutte contre le Paludisme (PNLP).

« Les États-Unis d’Amérique et Madagascar se tiennent côte à côte comme des ‘mpirahalahy mianala’ alors même que nous nous efforçons d’assurer la bonne santé de la population malagasy, » a déclaré l’Ambassadeur américain Michael Pelletier en faisant l’annonce. « Les moustiquaires sont un moyen très simple et efficace de prévenir le paludisme, mais je tiens à souligner qu’elles doivent être correctement utilisées et entretenues, » a-t-il ajouté.

Le PNLP recommande de dormir sous une moustiquaire imprégnée d'insecticide tous les soirs, de les suspendre soigneusement au-dessus du lit pendant la journée pour éviter qu’elles soient endommagées, de les laver uniquement à l'eau et de les conserver à l'abri de la lumière directe du soleil. Ces moustiquaires empêchent les moustiques de piquer, empêchant ainsi la transmission du parasite responsable du paludisme. Le paludisme est une maladie grave qui peut entraîner la mort et il est particulièrement dangereux pour les jeunes enfants et les femmes enceintes. Il a aussi de nombreux impacts qui entravent le développement socio-économique des familles et du pays en général, notamment en empêchant les gens d'aller travailler et les enfants d'aller à l'école.

Ce don américain de 3.667.000 moustiquaires fait partie d'une campagne nationale que le PNLP lancera en août 2021, consistant à distribuer 14 millions de MID aux familles dans 101 districts de Madagascar. Dix millions de moustiquaires supplémentaires seront fournies par le Fonds mondial de lutte contre le SIDA, la tuberculose et le paludisme (le Fonds mondial) qui reçoit un tiers de son financement du gouvernement américain. Le PNLP et le Fonds mondial collaboreront avec le projet USAID IMPACT pour la distribution des moustiquaires. Au total, suffisamment de moustiquaires seront mises à disposition pour protéger 26 millions de personnes, soit à peu près la totalité de la population de Madagascar.

Les Etats-Unis est le plus grand pays donateur du secteur santé à Madagascar, en allouant 72 millions de dollars en 2020 pour financer les projets de santé gérés par l'USAID, dont 26 millions de dollars spécifiquement destinés à la prévention et au traitement du paludisme. En deux décennies, les efforts mondiaux ont sauvé 7,6 millions de vies et prévenu 1,5 milliard de cas de paludisme. Les pays touchés ont obtenu ces résultats grâce à l'aide accordée par les États-Unis, le plus grand bailleur de la lutte contre le paludisme, dont 8 milliards de dollars alloués par PMI au cours des 15 dernières années.

A travers l’USAID et PMI, le gouvernement américain prend diverses mesures pour protéger la population malagasy du paludisme et contribue régulièrement aux campagnes nationales de distribution de moustiquaires à Madagascar. Il finance également des campagnes annuelles de pulvérisation intra domiciliaire d’insecticides à effet rémanent où, au début de la saison paludéenne, des insecticides certifiées inoffensives pour l'homme sont pulvérisées à l'intérieur des maisons d’habitation et des bâtiments publics pour éloigner les moustiques dans quelques districts ciblés où le taux de paludisme est élevé. Rien qu'en 2020, nous avons fait don de plus de deux millions de tests de diagnostic rapide du paludisme et de près de deux millions de traitements pour soigner ceux testés positifs à la maladie. Nous travaillons aussi en étroite collaboration avec les autorités sanitaires publiques malagasy pour réaliser le rêve d’éliminer complètement le paludisme dans certains districts du pays.

Les moustiquaires empêchent les moustiques de piquer, bloquant ainsi la transmission du parasite responsable du paludisme.
Les moustiquaires empêchent les moustiques de piquer, bloquant ainsi la transmission du parasite responsable du paludisme.
Photo: Bruno Rasamoel / USAID

Last updated: May 10, 2021

Share This Page