Un nouveau laboratoire mobile prêt à fonctionner pour la riposte et la prévention des maladies infectieuses

Le nouveau labo mobile facilitera la surveillance et la riposte aux épidémies de la maladies infectieuses à Madagascar
Le nouveau labo mobile facilitera la surveillance et la riposte aux épidémies de la maladies infectieuses à Madagascar
Photo: USAID / Charlotte Steppling

Le laboratoire mobile, don du gouvernement américain, soutiendra le Ministère de la Santé publique de Madagascar à travers le programme de l'Institut Pasteur de Madagascar

Pour diffusion immédiate

Jeudi, septembre 19, 2019

ANTANANARIVO : Dans le cadre de la lutte contre les maladies infectieuses, le gouvernement des États-Unis, par l’intermédiaire de l’Agence des Etats-Unis pour le Développement International (USAID), a financé l’achat d’un nouveau laboratoire mobile destiné à faciliter la surveillance et la riposte aux épidémies de maladies infectieuses à Madagascar. Ce laboratoire mobile, composé d’un laboratoire médical indépendant monté à l’arrière d’un véhicule tout terrain, sera exploité par l’Institut Pasteur de Madagascar (IPM) pour appuyer la division de la surveillance et de la riposte aux maladies du Ministère de la Santé Publique.

D’une valeur de 200.000$, le laboratoire mobile est doté d'équipements de laboratoire de haute technologie et est adapté pour parcourir même des routes en très mauvais état.

Pendant la cérémonie d'inauguration du laboratoire mobile qui s'est tenue le jeudi 19 septembre 2019 sur le campus de l'IPM, le Premier Conseiller de l’Ambassade des États-Unis, Monsieur Stuart R. Wilson, a déclaré : «Aujourd’hui, les victimes de la peste et d'autres épidémies obtiendront un diagnostic et recevront des soins appropriés le plus rapidement possible. Tous les techniciens et les chauffeurs ont reçu une formation et ce laboratoire mobile est prêt à être utilisé ! ”

Le Ministre de la Santé Publique, le Pr. Julio Rakotonirina, et des membres de la communauté des bailleurs, dont un représentant de l'Ambassade de France et le représentant-pays de l'Organisation Mondiale de la Santé, ont également pris part à la cérémonie d'inauguration. L’USAID, IPM, PSI et le Ministère de la Santé Publique collaborent étroitement pour la recherche sur la lutte contre les épidémies et la santé publique.

La nécessité de l'unité mobile s’est fait ressentir pour la première fois lors de l'épidémie de peste de 2017. Le laboratoire mobile effectue des tests de laboratoire avancés, dont des analyses microbiologiques et des enquêtes sur le terrain dans des régions reculées. Il facilitera les enquêtes sur les épidémies de plusieurs maladies infectieuses importantes pour la santé publique comme le paludisme, la peste et la rougeole. Par sa mobilité et ses capacités d’identification rapide et fiable des germes responsables des alertes épidémiques, il sera un outil complémentaire des laboratoires de référence (Centre National de Référence et Centre Collaborateur OMS) et apportera un appui capital au Ministère de la Santé Publique dans la surveillance des maladies à potentiel épidémique.

En cas de suspicion de cas groupés ou d’épidémie, il pourra être mobilisé rapidement, à la demande du Ministère, et permettra de faire un diagnostic biologique sur site pour confirmer le diagnostic épidémiologique et réduire ainsi les délais de mise en œuvre, par les autorités sanitaires, d’actions rapides, appropriées et efficaces de riposte aux épidémies.

Last updated: September 24, 2019

Share This Page