Sauver des vies grâce à la pilule de traitement de l’eau "Sur’Eau Pilina" dans les communautés éloignées de l’est de Madagascar

Dimanche, avril 5, 2020
Soazara Philomene, Agent Communautaire
PHOTO: USAID / IMPACT

Philomène vit à Ambohimanarivo, un village d'environ 548 ménages dans l'est de Madagascar. Mère de quatre enfants, elle est agent communautaire (AC) depuis plus de dix ans. En tant qu’AC, Philomène sensibilise les villageois et les mobilise pour prendre part à toutes les initiatives liées à la santé et fournit des soins de santé de base à ceux qui habitent loin des formations sanitaires.

Un après-midi, Philomène et d’autres villageois ont assisté à une séance de sensibilisation que le projet IMPACT de l’USAID organise chaque mois au village. Alors que la sono mobile commençait l’animation, une foule venue des quatre coins du village s'est rassemblée sur la place pour écouter. Ce jour-là, l’équipe de communication du projet IMPACT était venue sensibiliser les villageois sur l’utilisation de la pilule de traitement de l’eau « Sur’Eau Pilina » et organiser une vente flash du produit.

« Dans notre village, l'eau insalubre est une des principales causes de maladie », dit Philomène. « Ici, les femmes et les enfants parcourent de longues distances pour aller chercher de l'eau dans la rivière. Après la fièvre, la diarrhée est le deuxième motif des consultations et peut entraîner la mort, en particulier chez les enfants de moins de cinq ans », ajoute-t-elle. En sa qualité d’AC, Philomène encourage les habitants du village à utiliser du Sur’Eau et à s’abstenir d’utiliser l’eau contaminée de la rivière. « Sur’Eau Pilina est une méthode rapide et économique de traitement de l’eau. Grâce à ce produit, les villageois peuvent avoir de l'eau potable à domicile, même dans les zones comme notre village où il n'existe pas d'infrastructure d'eau », explique-t-elle.

Les cas de diarrhée ont diminué dans le village avec l’augmentation des ventes de Sur’Eau. « L’accès à l'eau potable a considérablement contribué à réduire les cas de diarrhée, en particulier chez les enfants de moins de cinq ans », souligne Philomène. « Si auparavant, je recevais quotidiennement en consultation environ huit patients souffrant de diarrhée, maintenant je ne traite qu'un ou deux cas. »

Le projet IMPACT de l'USAID, à travers son marketing social des produits de santé, garantit que les AC comme Philomène sont continuellement approvisionnés en produits essentiels vitaux comme le Sur’Eau.

Last updated: April 03, 2020

Share This Page