Le Directeur Général de l'USAID fait la promotion de la santé maternelle et infantile

Le Directeur Général de l'USAID Susan Sawhill Riley visite un grossiste en produits pharmaceutiques à Diégo
Visite chez un grossiste en produits pharmaceutiques à Diego, dans le nord de Madagascar
Population Services International

For Immediate Release

Wednesday, February 26, 2014

ANTSIRANANA, MADAGASCAR : Le Directeur Général de l’USAID à Madagascar, Madame Susan Sawhill Riley, s’est rendue à Diego du 24 au 27 février dans le cadre d’une visite de projets de santé, afin d’échanger avec les partenaires et les bénéficiaires les priorités majeures de l’USAID, notamment la promesse renouvelée de mettre fin aux décès évitables de la mère et de l’enfant.

« L’objectif final de notre travail dans le secteur de la santé à Madagascar reste le même : faire en sorte que la mère et l’enfant ne meurent plus de maladies évitables. Pour la plupart des enfants malagasy, la différence entre la vie et la mort dépend de leur capacité à résister aux maladies mortelles comme la pneumonie, la diarrhée, le paludisme et d’autres maladies évitables, » a déclaré le Directeur Général Susan Sawhill Riley. « Nous appuyons financièrement les efforts critiques faits dans la planification familiale volontaire, la nutrition, le paludisme, la tuberculose et les maladies diarrhéiques : des interventions efficaces qui sauvent des vies tout en empêchant la propagation de la maladie. »

Une des priorités de l’USAID dans le monde et à Madagascar est de mettre fin aux décès évitables des mères et des enfants de moins de 5 ans. Baisser la mortalité chez les moins de cinq ans exige une approche sur deux fronts, à savoir s’attaquer aux causes immédiates de la mortalité, mais aussi aux causes profondes que sont l’accès à l’eau potable, l’assainissement, la nutrition et l’éducation.

Madame Riley a visité plusieurs sites sur le terrain, dont une clinique Top Réseau qui fait partie du réseau de cliniques géré par Population Services International. Ce programme axé sur l’éducation du public et un meilleur accès aux services et produits de santé vise une amélioration mesurable de la santé des Malagasy en état de vulnérabilité. Madame Riley s’est également rendue à Cap Diego pour participer à la célébration d’un village « Commune Championne » qui, avec l’aide du projet de santé communautaire MAHEFA de l’USAID (géré par JSI Inc.), a adopté le suivi de la croissance et l’assainissement total piloté par la communauté. 

L’importance de pouvoir choisir quand et comment créer une famille était à l’honneur lors d’une journée de sensibilisation où Marie Stopes Madagascar, un partenaire appuyé par l’USAID et qui fournit des services dans les villages reculés, assure un counseling et fournit des services de contraception de longue durée aux populations isolées. 

Last updated: December 15, 2014

Share This Page