Flag of Madagascar

Histoire

Language: English | French

Les Etats-Unis et Madagascar sont des partenaires au développement depuis une trentaine d’années. L’aide américaine à Madagascar remonte au début des années soixante, et consiste surtout en une aide alimentaire d’urgence, prêts et subventions.

Le bureau extérieur de l’USAID à Madagascar ouvre officiellement ses portes en septembre 1984 pour appuyer la réforme politique, la stabilisation économique et les efforts de redressement entrepris à l’époque. L’aide initiale que les Etats-Unis ont apportée au cours de la première période de quatre ans, 1984-1988, priorise les investissements dans le domaine rizicole en vue d’accroître la production agricole et dans l’aide alimentaire d’urgence. Dans les années 90, les Etats-Unis prêtent une plus grande attention à la biodiversité unique de Madagascar, et l’USAID lance son programme de conservation de la biodiversité et de l’environnement avec des partenaires clés comme le Fonds Mondial pour la Nature (WWF), le Missouri Botanical Gardens et l’Université Duke.

En 1990, Madagascar est désigné comme bénéficiaire prioritaire de l’aide américaine qui est passée de 15 millions USD en 1989 à 40 millions USD en 1993. Madagascar est un des premiers pays à bénéficier des dispositions de l’AGOA sur les articles d’habillement, permettant une croissance importante des exportations du secteur du textile et de l’habillement à Madagascar. Cependant, Madagascar est aujourd’hui inéligible à l’AGOA suivant les lois et les règlements du gouvernement américain.

L’aide américaine à Madagascar a permis d’exécuter nombre de projets, dont un recensement de la population et des programmes de planning familial, la conservation de la biodiversité remarquable du pays, le développement du secteur privé et de l’agriculture, les initiatives en faveur de la démocratie et de la bonne gouvernance, et la formation des médias. Madagascar est un des premiers pays à bénéficier d’un compact dans le cadre du Millennium Challenge Account après avoir signé un accord d’une valeur de 110 millions USD en avril 2006, bien qu’il ait été mis fin au compact suite au coup d’état de 2009 et à la crise politique qui s’ensuit.

Last updated: March 26, 2014

Share This Page