Flag of Madagascar

Sante Mondiale

Language: English | French

Two children sit under a bednet
Children in Madagascar are protected from malaria by sleeping under a bednet.
USAID

Plus de 60% de la population Malagasy habite à plus de 5km d’un centre de santé, souvent dans des contrées lointaines et isolées, dépourvues de routes ou de tout autre moyen de communication. Le personnel sanitaire est mal réparti, et les pénuries de médicaments et d’autres produits médicaux sont courantes dans certaines zones. L’administration sanitaire est peu évoluée et s’affaiblit davantage, le développement étant miné par un taux élevé de gens qui ne savent ni lire ni écrire, une inégalité entre les genres et une disparité économique. Le transfert inconstitutionnel du pouvoir en 2009 accentue la pression sur les services publics et menace le progrès socio-économique.

La santé occupe une grande place dans l’aide de l’USAID à Madagascar, notamment dans :

·         La prévention et le traitement du paludisme

·         L’amélioration de la santé maternelle, infantile et infanto-juvénile

·         La prévention des infections et des maladies sexuellement transmissibles, dont le VIH/SIDA

·         L’offre accrue de services volontaires de planning familial et de santé de la reproduction

 

Le travail avec les agents de santé communautaire constitue une part importante de notre stratégie de promouvoir la gestion des soins de santé au niveau des communautés.

Les maladies infectieuses

Le paludisme est l’une des principales causes de la maladie et des décès à Madagascar, bien que d’importants efforts aient été faits ces dernières années : le taux de morbidité est passé de 21% en 2003 à 5% en 2011. Les efforts de l’Initiative Présidentielle contre le Paludisme d’éliminer la maladie à Madagascar ont commencé en 2008 et l’Initiative continue d’appuyer quatre interventions clés afin de prévenir et de traiter le paludisme dans le pays : pulvériser de l’insecticide dans les foyers, fournir des moustiquaires imprégnées d’insecticide aux ménages, acheter et distribuer des médicaments vitaux et traiter les femmes enceintes de façon préventive.

La santé maternelle et infantile

Les programmes de l’USAID appuient la fourniture de services et de produits essentiels pour la santé maternelle, infantile et celle du nouveau-né, et dont l’objectif est d’assurer des services de santé communautaire de qualité auprès des populations rurales isolées. Plus de 12.000 volontaires reçoivent une formation et des fournitures et sont soumis à un contrôle pendant qu’ils fournissent des services vitaux de soins de santé primaires en nutrition, en allaitement maternel, en gestion des cas de pneumonie et de diarrhée, en suivi de la grossesse et en détection précoce des complications obstétriques ou néonatales auprès des gens qui habitent les communes mal desservies des régions cibles.

Le planning familial

L’USAID collabore avec les agents de santé communautaire et un programme de marketing social pour mettre à la disposition des hommes et des femmes malagasy des méthodes de planning familial de qualité à bas prix.  Des agents de santé communautaire qualifiés donnent des conseils aux femmes et leur fournissent des produits subventionnés, tels que le DIU (dispositif intra-utérin) et les pilules contraceptives. D’autres méthodes de longue durée ont été offertes récemment à travers les cliniques mobiles qui sillonnent les campagnes pour apporter des services de santé de la reproduction et de planning familial aux zones non desservies auparavant. Madagascar a accueilli favorablement les efforts de planning familial, le gouvernement en a fait un des huit piliers du Madagascar Action Plan, une stratégie ambitieuse de développement économique et social lancé par l’ancien Président Ravalomanana en 2008.

Last updated: January 24, 2014

Share This Page