Statement by Chairman Lawrence Cannon at the Haiti Ministerial Preparatory Conference in Montreal, Canada

Monday, January 25, 2010
Subject 
Haiti Ministerial Preparatory Conference

English Version:

Chairman's Statement

25 January 2010

The Government of Haiti, alongside members of the international community with a deep and long-standing commitment to the people of Haiti, gathered in Montreal, Canada, on 25 January 2010. We solemnly expressed our profound sorrow for the devastating loss of life following the catastrophic earthquake that befell Haiti on 12 January 2010. As a group, we paid special tribute to the remarkable resilience, strength and courage of the Haitian people and reaffirmed our solidarity with Haiti throughout the relief, recovery and reconstruction process.

Participants stressed that the current situation remains dire, that the needs are immense and that the Haitian people continue to suffer. We resolved to remain swift and steadfast in our support. We will continue to urgently respond to pressing requirements in the most affected areas.

Participants recognized the continued leadership and sovereignty of the Government of Haiti. We reiterated our commitment to undertake a coordinated, coherent and comprehensive approach to meeting Haiti's immediate and longer-term needs. Together, we are fully committed to building a new Haiti that meets the legitimate and long-held aspirations of the Haitian people for their country.

I. The following principles will guide our joint approach to Haiti's reconstruction and development:

Ownership: Haitians own their future. We will respect Haitian sovereignty, will directly involve the Haitian people, and will be aligned with the priorities of the Government of Haiti.

Coordination: We will work together. Under the leadership of the Government of Haiti, and with a key coordination role by the United Nations, we will coordinate our efforts with national, international and regional organizations of the Americas, international financial institutions and a broad range of partners, to the benefit of the Haitian people. We will define priority sectors and responsibilities.

Sustainability: We will stand with Haiti for the long term. An initial 10-year commitment is essential, as is a concerted effort to build Haiti's capacity. Sustainable development, including environmental sustainability, climate resilience, disaster risk reduction and emergency preparedness, will be a cornerstone of our joint approach.

Effectiveness: We will deliver. We will adhere to the principles of aid effectiveness and good humanitarian donorship, and will build on lessons learned.

Inclusiveness: We will reach out. We will encourage and facilitate the involvement of Haitians in their diversity, non-governmental organizations, local and international civil society, the Haitian diaspora, and the private sector.

Accountability: We will be accountable. Mutual transparency and accountability on the part of the Government of Haiti and the international community, including in the allocation and management of resources, will form an integral component of our joint approach. We will establish robust tracking and evaluation systems to assess performance and measure results.

II. While continuing to deliver humanitarian assistance, participants highlighted the following longer-term strategic objectives:

Strengthened Democratic Governance

To build effective, accountable and transparent democratic institutions able to deliver basic services and to protect and promote human rights.

Sustained Social and Economic Development

To create the conditions for sustainable long-term development, economic growth and poverty reduction, drawing equally on both women and men, and meeting the needs of the most vulnerable.

Enduring Stability and Respect for the Rule of Law

To continue to support the United Nations Stabilization Mission in Haiti's (MINUSTAH's) efforts to maintain security, especially through the contribution of police and military, while Haiti reconstitutes its national security institutions and rebuilds its justice system.

To integrate security, justice and the rule of law as essential components of democratic governance and social and economic development.

These long-term strategic objectives build on the early progress in implementing Haiti's National Growth and Poverty Reduction Strategy Paper and the Government of Haiti's 2009 Report: A New Paradigm. They also provide a platform for regional efforts, particularly in concert with the Caribbean Community (CARICOM) and the Organization of American States (OAS).

III. Participants agreed to maintain high-level international attention and focus on Haiti. We pledged to continue to provide support to meet basic needs, and reached a common understanding on a road map toward Haiti's reconstruction and development.

Assessment

Restore the operational capacity of the Government of Haiti to ensure its ability to meet its governance responsibilities and engage with its people.

Urgently conduct post-disaster and reconstruction-focused needs assessments.

Coordination and Support

Urgently convene an international conference to be held in March in the United States, steered by the Government of Haiti, and with the support of key donors and partners, including the United States, Canada, Brazil, the European Union, Spain and France.

Agree on an effective coordination mechanism to ensure coherence of effort.

Action

Convene technical meetings to create an action plan to guide reconstruction and development.

Establish clear and realistic benchmarks and an ongoing tracking mechanism for implementation of the action plan.

We are acutely aware of the enormity and the urgency of the tasks ahead. Undaunted, we remain resolute in our conviction to work with Haiti. The people of Haiti who have endured so much deserve no less.


Version francais:

Déclaration du Président

25 janvier 2010

Nous, le gouvernement d'Haïti et les membres de la communauté internationale, depuis longtemps forts de notre engagement profond envers le peuple haïtien, nous sommes réunis à Montréal, au Canada, le 25 janvier 2010. Nous avons exprimé notre profond chagrin face à la catastrophe qui a emporté des dizaines de milliers de vie et qui a dévasté Haïti le 12 janvier 2010. Ensemble, nous avons rendu hommage à la résilience, à la force et au courage inégalés du peuple haïtien, et nous avons réaffirmé notre solidarité envers Haïti tout au long de la démarche nécessaire pour y apporter l'aide humanitaire et assurer le redressement et la reconstruction.

Nous, les participants, avons souligné que la situation demeure désastreuse, que les besoins sont immenses et que le peuple haïtien continue de vivre dans la souffrance. Nous sommes résolus à lui fournir un soutien rapide et indéfectible. Nous continuerons à répondre promptement aux besoins pressants des régions les plus durement touchées.

Nous avons reconnu le leadership et la souveraineté du gouvernement d'Haïti. Nous avons réitéré notre engagement à adopter une démarche coordonnée, cohérente et globale, afin de répondre aux besoins d'Haïti dans l'immédiat et à plus long terme. Ensemble, nous sommes entièrement déterminés à construire un pays nouveau qui répondra aux aspirations légitimes que le peuple haïtien nourrit depuis longtemps.

I. Les principes suivants orienteront notre démarche conjointe pour la reconstruction et le développement d'Haïti :

Appropriation : Les Haïtiens sont maîtres de leur avenir. Nous respecterons la souveraineté d'Haïti, nous veillerons à la participation du peuple haïtien dans le processus et nous nous alignerons sur les priorités du gouvernement d'Haïti.

Coordination : Nous, les participants, travaillerons ensemble. Sous le leadership du gouvernement d'Haïti et avec une coordination clé des Nations Unies, nous travaillerons ensemble avec les organisations nationales, internationales et régionales des Amériques, les institutions financières internationales de même qu'avec un large éventail de partenaires afin de venir en aide au peuple haïtien. Nous cernerons ensemble les secteurs prioritaires et les responsabilités qui en découlent.

Durabilité : Nous resterons solidaires d'Haïti à long terme. Un engagement initial de dix ans est essentiel, de même que des efforts concertés, afin de renforcer les capacités de l'État haïtien. Le développement durable, soit la durabilité environnementale, la résistance aux changements climatiques, la réduction des risques en cas de catastrophe naturelle et la planification d'urgence, constituera une pierre d'assise à notre démarche conjointe.

Efficacité : Nous nous montrerons à la hauteur des attentes. Nous adhérerons aux principes de l'efficacité de l'aide et des bonnes pratiques pour l'aide humanitaire, et nous mettrons à profit les leçons apprises.

Inclusivité : Nous tendrons la main au peuple haïtien. Nous favoriserons et faciliterons la participation des Haïtiens dans la diversité des organismes non gouvernementaux, de la société civile locale et internationale, de la diaspora haïtienne et du secteur privé.

Responsabilités : Nous rendrons compte de nos actions. La transparence et la responsabilisation dont conviennent mutuellement le gouvernement d'Haïti et la communauté internationale, particulièrement au chapitre de la répartition et de la gestion des ressources, constitueront une composante intégrale de notre démarche conjointe. Nous adopterons des mécanismes solides de suivi et d'évaluation afin de mesurer le rendement et les résultats.

II. Voici les objectifs stratégiques que nous devrons poursuivre à long terme tout en continuant de fournir une aide humanitaire :

La gouvernance démocratique renforcée

Édifier des institutions démocratiques efficaces, responsables et transparentes, capables d'assurer les services de base et de protéger et promouvoir les droits de la personne.

Développement social et économique durable

Créer les conditions nécessaires à un développement et à une croissance économique durables ainsi que les conditions qui permettront de réduire la pauvreté, en faisant appel également aux hommes et aux femmes, et en répondant aux besoins des plus vulnérables.

Stabilité durable et respect de la primauté du droit

Continuer à soutenir les efforts de la Mission des Nations Unies pour la stabilisation en Haïti (MINUSTAH) afin de préserver la sécurité, notamment avec l'aide des policiers et des militaires, et d'ainsi permettre à Haïti de reconstruire ses institutions nationales de sécurité et de remettre sur pied son système judiciaire.

Faire de la sécurité, de la justice et de la primauté du droit des composantes essentielles de la gouvernance démocratique et du développement social et économique.

Ces objectifs stratégiques à long terme s'inscrivent dans le prolongement des tout premiers résultats issus de la stratégie exposée dans le Document stratégique sur la croissance et la réduction de la pauvreté en Haïti et dans le rapport de 2009 rédigé par le gouvernement d'Haïti intitulé " Un nouveau paradigme ". Ces objectifs servent également de modèle pour les efforts régionaux qui devront être déployés, particulièrement avec la Communauté des Caraïbes (CARICOM) et l'Organisation des États américains (OEA).

III. Nous, les participants, avons convenu d'accorder à Haïti une attention internationale de haut niveau soutenue et ciblée. Nous nous sommes engagés à continuer de fournir le soutien voulu pour répondre aux besoins de base et nous avons convenu d'une feuille de route pour la reconstruction d'Haïti.

Évaluation

Rétablir les moyens logistiques du gouvernement d'Haïti afin qu'il puisse satisfaire à ses obligations en matière de gouvernance et ainsi mobiliser la population du pays.

De façon urgente, évaluer les besoins à la suite de la catastrophe, le tout dans une perspective axée sur la reconstruction d'Haïti.

Coordination et appui

Convoquer de façon urgente une conférence internationale de donateurs et partenaires en mars aux États-Unis, menée par le gouvernement d'Haïti et appuyée par des contributeurs clés, notamment le Canada, le Brésil, les États-Unis, l'Union européenne, l'Espagne et la France. Convenir d'un mécanisme de coordination efficace pour veiller à ce que nos efforts soient cohérents.

Action

Convoquer des réunions techniques préparatoires pour la création d'un plan d'action permettant de guider la reconstruction et le développement. Se doter d'un mécanisme permanent de suivi, avec des indicateurs de progrès clairs et réalistes dans le cadre de la mise en œuvre du plan d'action. Nous sommes conscients de l'ampleur colossale et de l'urgence de la tâche à accomplir. Inébranlables devant ce défi sans précédent, nous demeurons fermement résolus à appuyer Haïti. Le peuple haïtien, qui a connu tant de souffrances, ne mérite rien de moins.

Montreal, Canada

Last updated: May 02, 2014

Share This Page